Stage à l’étranger

Sommaire

Démontrez vos capacités d'adaptation en effectuant un stage à l'étranger.

Vous souhaitez évoluer rapidement dans votre carrière professionnelle, le stage à l'étranger comme les autres stages en entreprise apportent un véritable plus sur votre CV.

Il est aussi indéniable qu'il permet de perfectionner ses connaissances linguistiques.

Map monde et visa

Pourquoi faire un stage à l'étranger ?

Le stage à l'étranger peut s'effectuer dans le cadre de divers stages et formations, comme le Bac en alternance, le BTS en alternance, le Master en alternance ou encore une année césure ou un stage d'été.

  • C'est une véritable opportunité pour booster votre recherche d'un premier emploi dès la fin de vos études.
  • Les recruteurs sont très friands de ce genre de profil qui prouve un intérêt certain pour l'autonomie et l'adaptabilité.
  • De plus, ce stage à l'étranger permet d'acquérir un niveau de langue opérationnel indispensable dans la plupart des emplois, ce qui n'a rien à voir avec les cours de langues pratiqués lors du cursus scolaire.

Le stage à l'étranger a de nombreux atouts, il permet :

  • de pratiquer votre futur métier et de développer votre polyvalence ;
  • selon votre niveau d'études, il est aussi possible d'avoir une mission passant par une phase découverte qui pourra aller jusqu'à des tâches à responsabilités pour les étudiants des écoles supérieures.

Comment préparer ce stage ?

Introduction

Le stage à l'étranger présente donc de nombreux intérêts. Pour avoir une expérience enrichissante et valorisante dans votre CV, il est indispensable de le préparer plusieurs mois à l'avance (6 mois au minimum).

Le but principal étant de trouver un stage correspondant à vos critères de sélection, à vos études et aussi à vos compétences.

Pour ce faire, vous allez élaborer votre projet de stage en :

  • préparant votre dossier de candidature qui comportera :
    • une lettre de motivation de stage ;
    • un CV de stage ;
    • il est conseillé d'élaborer ces documents dans la langue du pays ciblé ;
  • sélectionnant les entreprises et les pays servant au mieux vos intérêts pour ce stage ;
  • collectant des informations vous permettant de savoir si vous pouvez bénéficier d'aides financières.

Quelles sont les aides financières ?

Il existe plusieurs aides vous permettant de financer votre stage à l'étranger, à savoir :

  • Les bourses d'état qui prennent en charge les frais de transport de l'étudiant qui effectue un stage obligatoire à l'étranger d'un mois minimum. Cependant, tout dépend des revenus des parents.
  • Les aides des collectivités locales :
    • Les collectivités locales peuvent participer aux financements du stage, car ces dernières sont souvent jumelées avec des villes étrangères.
    • Vous pouvez collecter des informations auprès de votre mairie, conseil général ou régional.
  • Les aides de l'Union Européenne :
    • Léonardo qui prend en charge les frais d'hébergement, de transport ainsi que les frais administratifs de l'étudiant.
    • Eurodysée : son but est de permettre aux demandeurs d'emploi d'acquérir une expérience professionnelle et de parfaire ses connaissances en langues étrangères.
      • Ce stage s'effectue sur 3 à 7 mois. Ce dispositif d'échange a été mis en place par certaines régions d'Europe.
      • Pour pouvoir en bénéficier, il faut remplir certaines conditions par exemple, être domicilié dans une région participant au programme.
    • Erasmus : elle permet de financer une partie du voyage et du séjour avec un montant qui varie entre 200 € et 300 € par mois pour une bourse d'études et entre 350 € et 450 € par mois pour une bourse de stage dans les pays où la vie est plus chère (Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Royaume-Uni, Suède), et entre 150 € et 250 € par mois pour une bourse d'études et entre 300 € et 400 € par mois pour une bourse de stage dans le reste des pays de l'EEE, en Turquie et en Macédoine.

Stage à l'étranger : la réglementation

Les entreprises recherchant des stagiaires sont très exigeantes et la concurrence sur le marché est rude, vous aurez donc préparé minutieusement votre entretien de recrutement de stage.

Votre candidature a fait « mouche », il ne vous reste plus qu'à demander votre convention de stage et de vous atteler aux autres formalités courantes.

  • Si vous effectuez votre stage dans l'Union Européenne, les formalités sont relativement simples, car des programmes européens ont été mis en place pour préparer le placement des étudiants en entreprise.
  • En revanche, cela est plus compliqué si vous effectuez votre stage hors Union Européenne, car les employeurs doivent demander un visa de travail pour l'étudiant.

Dans tous les cas, n'oubliez pas les formalités indispensables à votre départ, comme :

  • optez pour l'assurance (assistance et rapatriement) ;
  • renseignez-vous sur votre protection sociale ;
  • carte d'identité et/ou passeport doivent être en cours de validité ;
  • un visa pour certains pays sera peut-être obligatoire.

Obligations des établissements d'enseignement

Lorsque le stage à l'étranger est réalisé dans le cadre d'un cursus scolaire, l'établissement scolaire doit servir d'intermédiaire entre le stagiaire et l'entreprise.

Le déroulement et l'encadrement du stage doit donc faire l'objet d'un échange préalable entre l'établissement, le stagiaire et l'entreprise sur la base de la convention de stage.

Une fiche d'information concernant la réglementation du pays d'accueil et les droits et devoirs du stagiaire doit être annexée à la convention de stage.

Stage

Stage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le stage en entreprise
  • Des conseils sur la recherche et la gestion du stage
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Types de stages

Sommaire