Année césure

Sommaire

L'année césure, un passeport pour l'emploi.

Comme les différents stages et formations en entreprise, l'année de césure, ou « période de césure », puisqu'elle ne dure pas nécessairement une année, favorise votre intégration dans le monde du travail.

Qu'est-ce qu'une année césure ?

Jeunes femmes devant ordinateur

L'année de césure est pratiquée dans de nombreux établissements d’enseignement supérieur. Elle n'avait cependant pas de réel encadrement juridique jusqu'à récemment. 

C'est d'abord une circulaire du 22 juillet 2015 qui a défini ses conditions de mise en œuvre. La période de césure est aujourd'hui consacrée par la loi à l’article L. 611-12 du Code de l’éducation. Ses modalités ont été définies par le décret n° 2018-372 du 18 mai 2018.

La période de césure est définie comme « la période pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation initiale d'enseignement supérieur, suspend temporairement ses études dans le but d'acquérir une expérience personnelle ou professionnelle, soit en autonomie, soit encadré dans un organisme d'accueil en France ou à l'étranger ».

L'année de césure permet à un étudiant de suspendre ses études pendant une période allant de 1 semestre à 2 semestres universitaires consécutifs. Chaque cycle d'études ouvre droit à une seule période de césure.

L'étudiant peut en profiter pour :

  • suivre une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle il est inscrit ;
  • acquérir une expérience en milieu professionnel (salariat, stage en France ou stage à l'étranger) ;
  • prendre un engagement de service civique en France ou à l'étranger, qui peut notamment prendre la forme d'un volontariat de solidarité internationale, d'un volontariat international en administration ou en entreprise ou d'un service volontaire européen ; 
  • développer un projet de création d'activité en qualité d'étudiant-entrepreneur.

Pourquoi effectuer une année de césure ?

Une année de césure permet de confirmer ou d'infirmer son choix d'orientation professionnelle. Le fait de travailler un an dans une entreprise a pour objectif :

  • d'accéder à des missions beaucoup plus intéressantes ;
  • de savoir si on a choisi la bonne spécialité ;
  • de savoir si on est sur la bonne voie.

L'année de césure n'est donc pas comparable à des stages de quelques semaines. Cependant, il est possible de faire deux stages de 6 mois.

Avantages de cette année de break

Pour l'étudiant, les atouts majeurs de l'année de césure sont :

  • de s'intégrer dans l'entreprise d'accueil et de créer son réseau professionnel ;
  • de lui ouvrir de grandes opportunités ;
  • de faire valoir son professionnalisme et sa crédibilité face aux recruteurs ;
  • d'améliorer son niveau linguistique par des stages internationaux ;
  • d'avoir une rémunération durant un stage de plus de 2 mois et de moins de 6 mois, d'un minimum de 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale soit 3,75 € de l'heure (577,50 € par mois pour 154 heures de stage) en 2019.

Comment préparer son année de césure ?

Pour ne pas perdre une année, il est important de bien mûrir son projet, c'est-à-dire de connaître, dans un premier temps, le choix de son domaine d'activité, le calendrier et la procédure applicables (fixés par les établissements).

L'étudiant devra soumettre son projet au président ou au directeur de l'établissement dans lequel il est inscrit en indiquant la nature, les modalités de mise en œuvre et les objectifs de son projet, conformément à la procédure prévue par l'établissement (il pourra notamment être demandé une lettre de motivation de stage ou un CV de stage).

Lorsque le président ou le directeur de l'établissement donne son accord à la demande de césure, il signe avec l'étudiant une convention mentionnant les modalités de la réintégration de l'étudiant, le dispositif d'accompagnement pédagogique, et les modalités de validation de la période de césure.

Sachez que l'année de césure peut se dérouler :

Pendant toute la période de césure, l'étudiant demeure inscrit dans l'établissement qui lui délivre une carte d'étudiant. 

Année césure : quelques conseils

Pour que l'année de césure soit bénéfique, il est conseillé de :

  • vérifier que la mission proposée par l'entreprise est bien en cohérence avec vos années d'études : faites attention aux missions peu enrichissantes et au risque d'exploitation ;
  • négocier votre salaire même si vous n'avez pas beaucoup de marges de manœuvre ;
  • ne pas oublier que bien souvent, l'école vous demandera à votre retour un rapport de stage ou une soutenance orale, ne vous y prenez pas à la dernière minute pour le préparer.
Stage

Stage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le stage en entreprise
  • Des conseils sur la recherche et la gestion du stage
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Types de stages

Sommaire